L’Histoire de la Tirelire

L’Histoire de la Tirelire

L’Histoire de la Tirelire est plus ancienne qu’on ne le croit. Bien avant le célèbre cochon rose entré dans tous les foyers du monde, il existait déjà d’autres façons de conserver sa menue monnaie (ou ses grosses économies ! ).

Les origines de la tirelire

On connaît tous la fable de la cigale et de la fourni de La Fontaine, montrant à quel point il été important pour les peuples d’épargner quelle que soit l’époque.

La monnaie métallique (aujourd’hui nos « pièces », ou autrefois les « sous »), existe depuis 700 ans avant Jésus Christ. C’est une invention du peuple grec. À cette époque, il est de coutume de conserver ces pièces dans des céramiques représentant souvent des temples, puis des animaux, et appelées « Thésaurus ». Elles étaient réalisées en terre cuite.

Puis, les romains ont commencé à placer leurs économies dans de petits coffres, des boîtes, ou encore dans des bourses, avant de les conserver dans des tirelires créées et fabriquées par des potiers. Ces dernières devaient être cassées afin de récupérer les pièces sonnantes et trébuchantes en cas de besoin (c’est donc le premier ancêtre de la tirelire).

fille secoue tirelire cochon rose

L’évolution des tirelires après le Moyen-Âge

C’est au moment du Moyen-Âge, et plus précisément à la Renaissance, que se modifient un peu les tirelires. Elles sont encore peu nombreuses, mais leur aspect prend une autre forme. Elles passent de la céramique au métal, contenant alors différents systèmes de fermeture pas vraiment pratiques, et difficiles à rouvrir.

Parallèlement, se développent des « tirelires » différentes, comme des boites faites en bois ou encore en cuir. Cependant à cette époque, les personnes accordaient plus d’importance à l’endroit où cacher leur argent que sous quelle forme (les économies étaient parfois même cachées sans tirelire ni bourse …)

C’est pendant le 16ème siècle en Europe du Nord, que l’on voit naître une nouvelle forme de tirelires. Fabriquées à Delft, aux Pays-Bas actuelle, elles sont faites de céramique, et imitent les porcelaines venues d’Extrême Orient. Elles sont principalement sphériques et ornées de décors d’un bleu oriental qui plaît aux Européens. L’engouement se fait rapidement autour de cet objet qui devient une décoration autant qu’un moyen de ranger ses économies.

Pendant des siècles, elles sont des symboles de fécondité autant que de richesse, étant souvent représentées en forme de buste. Elles sont donc signe d’abondance et de prospérité. Une manière, peut-être, de conjurer le sort, et d’attirer l’argent.

L’Âge d’or de la tirelire

C’est pendant le 18ème siècle que l’on découvre de nombreuses formes de porcelaine. Les nouveaux matériaux que l’on invente sont plus « nobles » et très recherchés. À cette époque, les différents types de métal sont maîtrisés : le fer forgé laisse place au fer laqué, décoré de métal doré. Les bois également changent, et on apprécie les bois de qualité tels que l’ébène, le noyer ou encore le palissandre. Enfin, on voit même l’apparition de tirelires en ivoire, du bronze et de l’argent.

C’est dans la bourgeoisie, voire haute bourgeoisie, que l’on possède des objets fabriqués en de tels métaux précieux. Mais, lors de la révolution industrielle qui débute en 1840, on assiste à une démocratisation de ceux-ci. Dès lors, il n’est pas rare de découvrir dans des populations plus modestes des tirelires fabriquées en terre cuite émaillée. Elles sont parfois peintes, et là encore créées par des potiers.

Quant à leurs formes, elles évoluent encore, sous l’imagination débordante de leurs fabricants. On trouve des formes sphériques, piriformes. Et quid alors de notre joli cochon rose, vous demandez-vous ? Eh bien, il apparaît enfin dans toute l’Europe à ce moment-là. Sa popularité dépassa toutes les frontières. Il met en avant l’artisanat campagnard et les tirelires en forme de cochon sont de plus en plus fabriquées.

L’origine du cochon pour la forme des tirelires semble avoir deux légendes différentes :

- En Chine, il serait le symbole de l’opulence, à cause de sa forme rondelette, amassant de la richesse facilement. D’ailleurs, c’est l’un des traits de caractères que l’astrologie chinoise donne aux personnes de ce signe. La plus vieille trace de tirelire-cochon chinoise date de la dynastie des Song (entre 960 et 1279).

- En Grande-Bretagne, il est dérivé du nom « pygg », qui signifie « argile ». C’est la matière dans laquelle étaient fabriqués les objets dans lesquels les Anglais conservaient leur monnaie. Au fur et à mesure, le terme est devenu « pig bank », ("pig" signifiant cochon en anglais), ce qui a inspiré les fabricants de tirelires à leur donner une forme de cochon. Le terme est enfin devenu «piggy bank» qui est le nom actuel des tirelires en anglais. Pour résumer, tout est partit d'un jeu de mot des fabricants de tirelire anglais (sacré anglais!)

Les figures animales tirent réellement leur origine de l’artisanat de nos campagnes. Les potiers s’inspirent essentiellement de leur environnement et de ce qu’ils ont sous les yeux. La possession d’animaux est symbole d’aisance, posséder un cochon est une richesse. C’est pour cela que son symbole est si fort.

Découvrez notre incroyable collection de tirelire licorne et plus globalement notre collection tirelire originale

À cette époque, l’on voit également apparaître des tirelires en formes de canard, de pigeons, de poules, qui deviennent des objets familiers de tous les foyers, devenant même un moyen d’expliquer l’économie et l’épargne aux enfants. Nombreux sont ceux qui, déjà au 18ème siècle, ont quelques pièces dans un cochon, sur leur table de nuit.

L’âge d’or est réellement le 19ème siècle. L’on en trouve alors sous toutes les formes : des maisons aux objets de la vie quotidienne, des meubles aux animaux domestiques ou de la ferme, ou encore aux personnages célèbres. L’utilisation de cet objet familier et familial parfois dépasse les frontières de l’Europe et atteint même l’Amérique du Nord. Nos voisins outre-Atlantique les préférant en fonte et avec des mécanismes d’ouverture et de fermeture.

Là encore les symboles sont nombreux, comme les tirelires en forme d’ours, symbole de prévoyance, qui accumule la graisse pour passer l’hiver. Quant à l’éléphant, il représente la puissance et la richesse depuis plusieurs siècles.

garçon avec sa tirelire cochon blanche

La tirelire au 20ème siècle

Après la première Guerre mondiale la tirelire est moins utilisée car la céramique, matériau naturel de la tirelire, perd de sa rareté. La révolution industrielle a permis l’avènement des matériaux moins « nobles » qui vont remplacer la céramique et faire perdre la tirelire de sa superbe (les formes, motifs et couleurs sont plus standard).

Fin 19ème et début 20ème siècles, elles sont souvent produites en barbotine (pâte d’argile). Mais de nombreux autres matériaux sont utilisés, comme les plâtres peints, le métal, la fonte émaillée ou encore le carton.

Souvent, elles sont fabriquées tout simplement, en plastique ou en fer blanc. De nos jours, il reste bien entendu de petits villages typiques qui continuent à fabriquer des tirelires d’art. On en trouve également qui sont plus « humoristiques », faites pour un cadeau original ou pour rappeler une tradition qui perdure dans de nombreux foyers.

Au 21ème siècle, la tirelire reste un objet avec toute sa symbolique et est souvent offert en cadeau à un enfant, comme aux adultes (arrêter de fumer, pour un voyage, pour une décoration etc…). Aussi, des collectionneurs continuent à se régaler de les chiner dans les brocantes. Parmi celles-ci, de nombreuses conservent une certaine valeur.

Dans certains foyers, elles s’adaptent au goût du jour, pour faire plaisir aux enfants qui y placent l’argent de la petite souris par exemple. Ainsi, l’on voit fleurir sur les tables de nuit modernes des licornes rayonnantes de couleurs, des cochons plus originaux, souriants, drôles, ou encore même des tirelires transparentes.

Une histoire qui continue

La tirelire a donc eu des heures de gloire, avec une apogée de son histoire au 19ème siècle et on peut constater qu’elle a toujours de beaux jours devant elle. Et, puisque la mode est un cycle éternel, il ne fait nul doute que de nouveaux engouements verront le jour dans les prochains siècles

De nos jours, il existe de nombreuses formes pour les tirelires. Découvrez notre collection de tirelires originales (chient, chat, ananas, voiture, sport etc...) et vous trouverez la tirelire qui vous accompagnera dans vos économies !

Vous cherchez une façon amusante pour économiser? Découvrez notre fameuse tirelire panda voleur qui est un best-seller mondial!


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés