Argent de poche : combien donner à votre enfant et à quel âge ?

mars 09, 2020

Argent de poche combien et quel âge

Donner de l’argent de poche à votre enfant lui permet d’obtenir une première forme d’indépendance vis-à-vis de vous. Cela l’aide également à prendre conscience de la valeur de l’argent et à apprendre à gérer son budget hebdomadaire ou mensuel. Mais à quel âge peut-on commencer à lui donner de l’argent de poche, et surtout, quel est le montant recommandé ? Conseils dans notre article.

Les montants recommandés pour l'argent de poche dépendent de l'âge de l'enfant. En moyenne en France, les enfants de moins de 5 ans touchent 2€ par semaine, ceux de 7 à 10 ans 5€ par semaine, ceux de 11 à 15 ans, moins de 10€ par semaine et ceux de 15 et plus, 20€ par semaine.

1) L’argent de poche en France : récapitulatif

Italiens et Français en tête du classement européen de l’argent de poche

Au cours des dernières années, l’argent de poche donné en France a baissé. Selon un sondage sur l’argent de poche donné en Europe (13 pays européens soit 12 000 familles sondées), mené en 2014 par Fortunéo, les parents français arrivaient en deuxième position, juste après les Italiens, des parents les plus généreux. Les Français donnaient alors 11,75 euros par semaine à leurs enfants âgés de 8 à 15 ans. En novembre 2018, une étude AXA Investment Managers révélait que ce montant était désormais de 7,83 euros. Comment expliquer cette baisse ?

Pourquoi une telle baisse dans l'argent de poche donné?

D’une part, la crise économique a impacté la générosité des parents envers leur progéniture. D’autre part, les parents préfèrent donner de l’argent à leurs enfants lors de grandes occasions plutôt que la somme hebdomadaire ou mensuelle qu’ils leur donnaient auparavant. Ainsi, lors des fêtes de Noël ou les anniversaires, 80% des enfants reçoivent de l’argent plutôt que des cadeaux.

Une pratique favorisée par les enfants

Cela n’est pas pour déplaire aux enfants puisque près de 70% des 14-15 ans et plus de 30% des 8-11 ans favorisent cette pratique. En effet, les enfants français préfèrent épargner et s’acheter eux-mêmes l’objet qu’ils désirent plutôt que de se le faire offrir. D’autant plus qu’ils sont bien conscients qu’ils recevront de l’argent également de papy et mamie, du parrain et de la marraine, augmentant ainsi leurs « recettes ».

tirelire cochon

2) Argent de poche par tranche d’âge

Tableau argent de poche donné en moyenne en France et montant conseillé

Âge

Montant moyen donné par semaine

Âge

Montant conseillé par semaine

moins de 5 ans

2 euros

moins de 7 ans

0

5-10 ans

5 euros

7 à 10 ans

1 à 2 euros par semaine

10-15 ans

moins de 10 euros

11-15 ans

3 à 10 euros par semaine

plus de 15 ans

20 euros

plus de 15 ans

10 à 20 euros par semaine

Adaptez le montant à l’âge de l’enfant et votre budget

Lorsque l’enfant a moins de 5 ans, il est inutile de lui donner de l’argent de poche puisqu’il n’a pas encore conscience de ce que cela représente. Il est ainsi conseillé de lui remettre 1 à 2 euros par semaine lorsqu’il atteint l’âge de 7 ans et ce jusqu’à ses 10 ans. Ensuite, on peut augmenter ce montant à 3 euros jusqu’à 10 euros, en fonction de son âge également.

Budget argent de poche pour les adolescents : comment évaluer le montant à donner ?

La question que tout parent devrait se poser avant de donner de l’argent de poche à son ado est de savoir quelles seront les dépenses que celui-ci aura à sa charge ? S’agit-il seulement de lui donner la possibilité d’acheter des objets qui lui plaisent ou effectuer des sorties de loisir avec ses amis ? Devra-t-il également acheter ses vêtements ? Payer ses sandwichs le midi ? Acheter lui-même les cadeaux d’anniversaire pour ses amis ? Il est important de lui expliquer sous quelles conditions on lui remet cet argent de poche et c’est ensuite à lui de le gérer judicieusement. Si ses dépenses nous semblent futiles, inutile de s’en mêler, on peut tout de même l'encourager à économiser de l’argent pour effectuer un achat plus conséquent. Une des règles d’or est de respecter une fréquence lorsqu’on lui remet son argent : par exemple le 5 de chaque mois. On évite de céder à une avance ou à un prêt car il est primordial que notre ado prenne de bonnes habitudes de gestion. Il doit arriver à gérer la frustration et réaliser que lorsqu’il n’y a plus d’argent, il n’y a plus d‘argent. Comment fera-t-il une fois adulte s’il n’a jamais appris à vivre ce genre d’insatisfaction ?

Que faire si mon adolescent réclame plus d’argent de poche ?

Certains parents n’échapperont pas aux plaintes de leur ado qui n’hésitera pas à comparer le montant qu’ils lui remettent à celui que les parents de son ou sa meilleure ami(e) lui donne... Si cela se produit, ne soyez pas trop naïf, les enfants apprennent rapidement comment faire du chantage émotionnel pour arriver à leur fins. Il est important d’expliquer à votre fille ou fils que vous n’avez pas forcément le même salaire ni les mêmes contraintes financières que les parents de son ami(e) ; et recevoir ne serait-ce qu’une petite somme hebdomadaire de votre part, en dépit de toutes les charges que vous devez payer, représente déjà un beau geste que tous les enfants ne connaissent pas.

fille en colere pas assez argent de poche

Éviter de donner des sommes trop importantes

Il est déconseillé de donner des sommes importantes aux plus grands sous peine de banaliser la valeur de l’argent à leurs yeux. Comme indiqué précédemment, le montant recommandé par semaine se situe aux alentours de 10 à 20 euros, toujours en fonction de vos moyens financiers et des dépenses qu’ils auront à leur charge. Si votre ado considère qu’il ne perçoit pas assez d’argent, vous pouvez l’inciter à trouver une petite activité pour l’aider à arrondir ses fins de mois. Retrouvez à ce propos nos conseils plus bas dans cet article.

3) Faut-il donner de l’argent de poche ?

Donner de l’argent de poche : aucune obligation

Donner de l’argent de poche à ses enfants n’est ni un devoir ni une obligation, si vos finances ne permettent pas de donner de l’argent de poche à votre ou vos enfants, cela ne fait pas de vous de mauvais parents. Si vos enfants vous en touchent un mot, expliquez-leur que vos finances ne vous permettent pas de leur donner une somme hebdomadaire, même si vous le souhaitez. Par contre, vous pouvez les inviter à effectuer de petits travaux pour le voisinage et gagner ainsi quelques euros, comme nous le mentionnons plus loin dans cet article.

Donner de l’argent de poche : un acte considéré comme bénéfique

Selon une majorité de parents, remettre de l’argent de poche à ses enfants est un acte bénéfique qui leur apprend à être responsable financièrement et à avoir une meilleure compréhension de la valeur de l’argent. Ces avantages sont particulièrement renforcés si les parents se donnent la peine d’expliquer à leurs enfants d’où vient l’argent, quel en est son usage et comment l’utiliser à bon escient au moyen d’un budget. Bien entendu, il est primordial d’adapter ces explications à l’âge de l’enfant et en fonction de ses postes de dépense. Tandis que les plus jeunes voudront utiliser leur argent de poche dans des friandises ou jouets ; les plus grands souhaiteront acheter des objets plus coûteux tels que des jeux vidéos, des produits high tech, des vêtements et utiliser leur argent pour les sorties avec leurs amis.

Les vertus de l’épargne et la patience

Il est possible que votre enfant n’échappe pas à des achats « coup de tête » lorsqu’il percevra ses premiers euros. Cela n’a rien de dramatique ; après tout, il est en phase d’apprentissage, il est donc inutile de lui faire part de votre mécontentement. En revanche, vous pouvez discuter avec lui de l’établissement d’un « budget » ce qui l’aidera à avoir une vue globale sur l’argent qu’il possède, celui qu’il recevra bientôt (par exemple de papy et mamie…) et celui qu’il souhaite dépenser. Surtout s’il convoite un objet d’un certain montant. Il devra alors apprendre à épargner jusqu’à atteindre la somme nécessaire. D’une part, cela lui permet de cultiver la patience avant d’obtenir l’objet qu’il souhaite et, d’autre part, cela le prépare à devenir un meilleur gestionnaire à l’âge adulte.

argent de poche dans la main d'un enfant

 

Dois-je attendre que mon enfant le réclame ?

L’autonomie financière n’est pas innée mais s’acquiert et s’améliore avec l’âge. Plus votre enfant grandit et démontre une bonne gestion de son montant mensuel, plus vous pourrez augmenter l’argent de poche que vous lui remettez. Faut-il donner de l’argent à son enfant avant que celui-ci ne le réclame ? Deux écoles se distinguent sur cette question délicate. Certains psychologues recommandent d’attendre que l’enfant manifeste son désir d’obtenir de l’argent de poche, afin de respecter son propre rythme dans la recherche d’une autonomie apparente. Ils mettent en avant le fait que proposer de l’argent trop tôt à son enfant, et le pousser à gérer cette somme par lui-même, peut entraîner des troubles du comportement tels que la peur du manque, l’addiction, l’euphorie de l’excès et le stress d’une pression de responsabilité. D’autres, en revanche, invitent les parents à débuter assez tôt par une petite somme, afin de responsabiliser l’enfant et l’initier à un début d’autonomie. En fin de compte, c’est aux parents seuls de juger si leur enfant est trop fragile pour porter cette responsabilité sur ses épaules ou au contraire montre déjà certains signes de maturité pour son âge et saura gérer son argent de poche sans subir de stress.

Argent de poche sociologie : un moyen éducatif

Le tableau ci-dessus montre le montant d’argent de poche hebdomadaire donné en moyenne par les parents et selon la tranche d’âge. On peut constater que les enfants de moins de 5 ans reçoivent en moyenne 8 euros par mois tandis que les adolescents de plus de 15 ans perçoivent jusqu’à 80 euros par mois. Cependant, les sociologues recommandent de ne donner de l’argent aux enfants qu’à partir de l’âge de 7 ans, lorsqu’ils apprennent à compter à l’école. Ce faisant, ils peuvent non seulement pratiquer le calcul de manière ludique, avec de vraies pièces de monnaie, mais aussi prendre réellement conscience de la somme qu’ils ont entre leurs mains.

Argent de poche sociologie : prévenir le consumérisme

L’acte de donner de l’argent de poche à un enfant doit lui appendre autre chose que les dépenses « plaisir ». Un des buts de cette pratique est aussi de lui inculquer une certaine indépendance face à la société de consommation. Il faut l'inciter à réfléchir à son rapport à l’argent et aux biens de consommation. Votre enfant doit apprendre à faire des choix et assimiler concrètement la notion d’épargne sur le long terme. Va-t-il céder à la tentation d’acheter tout de suite ce paquet de bonbons ou accumuler son argent pour acheter dans quelques temps ce jouet tant désiré ? Bien sûr, l’idée n’est pas d’effectuer le choix à sa place mais l’aider à identifier ce type de critères pour satisfaire un projet ou une envie. De cette manière, on lui rend un service important car nous lui enseignons la valeur de l'argent et l’encourageons à devenir un futur adulte autonome et responsable.

4) Les meilleures pratiques pour donner de l’argent de poche ?

Faut-il instaurer un système de récompense ?

Les psychologues sont en général plutôt unanimes sur ce point : les résultats scolaires ne doivent pas faire l’objet d’une rémunération. Réussir à l’école doit servir à construire son avenir et non à s’enrichir. Toutefois, on peut lui remettre une petite somme pour un service particulier rendu à la maison, tel que le ramassage des feuilles mortes, la tonte de la pelouse, le lavage de la voiture... En revanche, les tâches quotidiennes telles que le rangement de sa chambre, le vidage du lave-vaisselle, le rangement des courses… ne doivent pas être rémunérées car il s’agit de tâches que toute la maisonnée devrait accomplir spontanément. De cette manière, votre enfant comprendra que l’argent se gagne contre un travail accompli, synonyme d’effort fourni. De même, si votre enfant a l’habitude de recevoir une somme d’argent de poche sur une fréquence hebdomadaire ou mensuelle, il ne faut pas lui en retirer en guise de punition. L’argent serait alors perçu comme un objet de chantage et moyen de pression.

Téléchargez notre modèle PDF de contrat argent de poche, prêt à être signé!

Somme hebdomadaire pour les enfants, mensuelle pour les ados

Il est recommandé de fractionner l’argent de poche par semaine plutôt que par mois pour un enfant et de passer ensuite à une rétribution mensuelle lors de l’entrée dans l’adolescence. L’argent de poche peut être remis de diverses manières. Là aussi, il faudra s’adapter à l’âge et à la maturité de l’enfant, afin de faire le choix le plus adéquat.

Argent de poche en liquide ou sur un compte bancaire?

Plus l’enfant est jeune, plus il faut privilégier l’argent liquide. En effet, en donnant des pièces et petites coupures, il est plus facile d’expliquer à l’enfant l’interaction entre ceux-ci et quelle somme il récupérera. Lorsque l’enfant est petit, il n’a pas encore la maturité nécessaire pour comprendre le côté dématérialisé d’un compte bancaire et l’entièreté de son mode de fonctionnement. Lui offrir une tirelire cochon (ou une tirelire licorne pour une fille) est préférable car elle lui permet de visualiser son pécule et lui apprend à utiliser les différents billets et pièces de monnaie. Profitez-en également pour faire des transactions ludiques avec lui en lui demandant de vous échanger ses pièces de 1 euro contre un billet de 5 euros, par exemple.

meilleures tirelires tirelissimo

Une carte de crédit pour les plus grands ?

L’option de la carte de crédit peut être une bonne idée pour les adolescents, surtout si votre enfant aime épargner. Lui donner la possibilité d’avoir un compte bancaire lui permettra de faire fructifier son argent. Si vous n’avez pas suffisamment confiance en votre enfant pour lui remettre une carte bancaire, vous pouvez opter pour une carte de crédit prépayée. Votre adolescent aura tout de même la sensation d’entrer dans le monde des grands en disposant d’une carte de crédit et vous serez de vote côté rassuré, car il sera contraint de respecter la somme qui lui est allouée sur son compte bancaire. Un dépassement n’est, en effet, pas possible avec ce type de carte de crédit.

5) Comment gagner de l’argent de poche? Des idées pour votre enfant pour chaque tranche d’âge?

Comment gagner de l’argent à 12 ans ?

Avant l’âge de 14 ans, il est un peu plus compliqué pour les enfants de gagner de l’argent car ils ne bénéficient pas de l’autorisation légale de travailler. Néanmoins, les jeunes adolescents entre 12 et 13 ans pourront effectuer des petites tâches telles que :

  • des services rendus aux personnes âgées du voisinage ;
  • effectuer du baby-sitting s’ils sont assez matures ;
  • sortir le chien des voisins ;
  • ramasser les feuilles mortes ;
  • tondre la pelouse ;
  • déblayer la neige ;
  • laver la voiture ;
  • arroser les plantes pendant les vacances des voisins ;
  • nourrir le chat des voisins durant leur absence ;

Ces petits travaux peuvent être effectués selon l’âge de l’enfant et contre une petite rémunération de la part des voisins ou de vous-mêmes, si votre enfant effectue ces missions pour vous. Par ailleurs, si votre enfant souhaite se débarrasser de certains jouets ou objets accumulés depuis plusieurs années, vous pouvez l’aider à les revendre en ligne ou lors d’un vide-grenier.

Comment gagner de l’argent à 14 ans ?

Entre 14 et 16 ans, un adolescent a légalement le droit de travailler. Certaines conditions doivent cependant être respectées :

  • le travail ne peut s’effectuer que lors de vacances scolaires de 14 jours minimum ;
  • la moitié des vacances doit être consacrée au repos ;
  • le travail doit être léger, c’est-à-dire « ne pas porter préjudice à sa sécurité, sa santé ou à son développement » ;
  • le travail de nuit est interdit ;
  • les semaines ne peuvent dépasser 35 heures de travail sans autorisation spécifique ;
  • tout employeur embauchant un jeune de moins de 16 ans doit en informer l’inspection du travail deux semaines avant le début du contrat ;
  • l’inspection du travail doit donner son accord. Si elle émet un refus, le jeune n’a pas le droit de commencer le travail.

Si toutes les conditions sont réunies, un jeune de moins de 16 ans pourra gagner un SMIC durant un mois de travail estival et en cumuler un autre lors des semaines travaillées dans l’année. Ces revenus représenteront une somme non négligeable pour lui car il pourra compter sur près de 200 euros par mois durant toute l’année.

Comment gagner de l’argent à 16 ans ?

À partir de 16 ans, l’adolescent dispose quasiment du même statut professionnel qu’un adulte. Les possibilités de travailler sont donc beaucoup plus ouvertes que celles d’un adolescent de 14-16 ans. Les jeunes toujours scolarisés pourront travailler un jour ou une demi-journée par semaine lorsqu’ils ont du temps libre : le mercredi après-midi ou le samedi par exemple. Pour mettre toutes les chances de son côté, vous pouvez encourager votre ado à rédiger un court CV mentionnant ses qualités personnelles en rapport avec l’emploi souhaité. S’il s’agit d’un travail touristique, il devra penser à bien indiquer ses compétences en langues étrangères. Ensuite, il devra rédiger une petite lettre de motivation en expliquant pourquoi il est le meilleur candidat pour le poste. Vous pouvez également faire jouer votre réseau pour l’aider à trouver un petit job, il vous en sera reconnaissant.

Où trouver un travail en tant qu’adolescent ?

Avant 18 ans, il est plus compliqué de trouver un travail. Toutefois, il existe quand même quelques pistes :

  • la restauration ;
  • les supermarchés et centres commerciaux ;
  • les commerces de proximité ;
  • les commerces touristiques ;
  • le travail en usine ;
  • les services à la personne ;
  • la figuration et le mannequinat ;

Bien que votre enfant soit maintenant majeur, nous ne pouvons que vous conseiller fortement de bien lire avec lui le contrat de travail qu’il s’apprête à signer. Vous pourrez ainsi repérer toute mention ou paragraphe suspects ou semblant illégaux.

6) Conclusion

Donner de l’argent de poche à son enfant est loin d’être une obligation mais peut l’aider grandement à devenir plus responsable et autonome face à l’argent. En prenant conscience de sa valeur, en réfléchissant à la manière dont il va le dépenser, il aura plus de chance de devenir un adulte responsable et moins impacté par le consumérisme. À l’adolescence, lorsqu’il souhaitera toucher plus d’argent, il pourra effectuer un petit travail et intégrera mieux et de manière plus concrète la notion de travail accompli contre rémunération.

Cliquez ci-dessous pour découvrir notre tirelire cochon avec son marteau.

cochon tirelire


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

tirelire pourquoi ce nom
Etymologie du mot tirelire : pourquoi ce nom ?

avril 16, 2020

La Tirelire est un objet amusant, mais son nom « Tirelire » est tout autant amusant et assez intriguant. Découvrez l'Etymologie et les Origines de ce Mot!
Voir l'article entier
Comment dessiner une tirelire
Comment dessiner une tirelire?

avril 15, 2020

Voici un guide étape par étape pour dessiner une mignonne petite tirelire! Petit bonus: un 2eme modèle de tirelire vous est proposé. A vous de jouer !
Voir l'article entier
Pourquoi avoir une tirelire
Pourquoi avoir une tirelire ? Les 4 vraies raisons

avril 14, 2020

Adulte, on peut avoir un regard attendrissant envers la Tirelire, l'associant à l'enfance. Cependant, la Tirelire peut être extrêmement utile aux adultes!
Voir l'article entier